Le Reggaeton ou l’explosion de la scène musicale en République Dominicaine

Dans la foulée de la culture hip-hop, il y a un autre genre populaire qui a pris l’île par la tempête. Le « Reggaeton » ou « Rap en espagnol » est très populaire dans d’autres parties de l’Amérique latine et du caraïbe. Le style de musique a explosé récemment sur la scène musicale dominicaine. Le Reggaeton a une saveur urbaine avec des beats dansants et un rythme rapide. Il raconte des récits sur la vie de rue avec des refrains accrocheurs qui font de ce style une musique de fête parfaite.

Devenu très populaire en 2003, après la sortie de l’album « Tego Calderon » Le Reggaeton parle de la vie dure de la rue que beaucoup de jeunes dominicains subissent sur une base quotidienne. La musique essaie de ne pas cacher la réalité des drogues et la violence qui peste ces communautés. Bien que le Reggaeton soit sous le feu récemment, pour son portrait brut de ce mode de vie urbain et ses paroles misogynes, il est facile de voir pourquoi ce genre de musique a captivé les jeunes du caraïbe et le reste de l’Amérique latine.

Les sujets qui sont traités dans la musique, ainsi que les vêtements, la langue et l’accessibilité de l’artiste ont fait du Reggaeton une voix pour les jeunes qui sont ignorés dans le milieu urbain. Avec ses paroles en espagnol, le Reggaeton a pu donner une voix urbaine aux latinos. Ce genre de musique agit également comme un portail à travers lequel les étrangers peuvent comprendre de nombreuses problématiques liées à la vie urbaine. Mais malheureusement, les mêmes paroles graveleuses font de la musique si populaire parmi les jeunes. C’est un concept attrayant et vague à comprendre pour les étrangers, donc, il y a une grande différence de compréhension de la société dans laquelle ils vivent.

À propos de l'auteur

Par Rindra / Editor

Suivrerindra
le Fév 24, 2017

aucun commentaire

Répondre