L’ouragan de la République dominicaine

Un ouragan est un cyclone. Dans l’hémisphère nord, son sens de rotation est le sens antihoraire. Comme le vent tourne, il en spirale vers le centre, la zone de pression plus basse. La baisse de la pression dans le centre est la plus intense de l’ouragan. La saison des ouragans dans les Caraïbes est de 1er juin au 30 novembre. Les heures de pointe historiques pour la République dominicaine sont à partir du 25 août jusqu’au 30 septembre.

Des journées ensoleillées avec des éclats de courtes averses dispersées sont la norme pour les Caraïbes. Chaque fois ou dans un certain temps, une onde tropicale se déploiera à travers. Ce sont des amas de nuages ​​et de pluie qui débarquent avec le tonnerre et la foudre. Ceux-ci se déplacent généralement d’est en ouest à travers les tropiques et amènent inhabituellement trois ou quatre jours de pluie apparemment déboucher.

En République dominicaine, il y a trois degrés de cyclones tropicaux. La première est une dépression tropicale avec des vents allant de 35 à 62 km par heure. Ils se produisent presque chaque année et apportent un ciel gris avec beaucoup de précipitations. La seconde est la tempête tropicale. Ceux-ci sont baptisés avec un nom parce qu’elles soufflent des vents de 63 à 118 km/h. Celle-ci est classée comme toutes les tempêtes dans lesquelles les arbres sont déracinés et les dommages structurels considérables se produisent. Le dernier niveau est l’ouragan qui emporte des vents de 120 km/h et plus encore. Il est intéressant de noter que le mot ouragan vient du mot « huracán Taino », ce qui signifie « quand la dévastation se produit. »

Les ouragans qui peuvent affecter la République dominicaine commencent habituellement par une grappe d’orages venant de l’Afrique occidentale et ensuite déplacée vers l’Atlantique comme une onde de basse pression des pluies. Ces fortes perturbations peuvent durer plusieurs jours avant de se développer en une tempête tropicale.

À propos de l'auteur

Par Rindra / Editor

Suivrerindra
le Déc 12, 2016

aucun commentaire

Répondre