Les enfants de rues en République Dominicaine

Les enfants de rues en République Dominicaine

L’Amérique latine dispose d’un grand nombre d’enfants qui vivent et travaillent dans les rues et cela ne diffère pas en République Dominicaine. La plupart des pays de cette région sont étiquetés « pays en développement », le niveau de pauvreté y est extrêmement élevé, ce qui pousse de nombreux foyers à pousser leurs enfants à travailler et tout ce qu’ils peuvent faire pour gagner un peu d’argent.

La pauvreté n’a pas de limite d’âge et des fois des jeunes enfants, dès l’âge de 7 ou 8 ans, peuvent se trouver dans les rues colportant des produits bon marché, lavant les vitres des voitures, cirant des chaussures et dans certains cas faire des choses extrêmes comme le vol. Bien que certaines mesures prises par le gouvernement ont été exécutées et les organisations non-gouvernementales essayent d’inverser la courbe du nombre d’enfants travaillant dans les rues, ou font les rues, il y a encore un nombre élevé d’enfants qui ne disposent pas des cadres nécessaires à leur développement notamment en République Dominicaine.

Ces enfants sont vulnérables face à la vie dangereuse des rues et certains trouveront refuge dans la drogue, la criminalité ou la prostitution, qu’ils pensent que ce sont les seuls moyens pour survivre. Ces enfants, avec aucun type de structure familiale, construisent des petits réseaux entre eux, ce que certains appellent les « familles ». C’est comme un moyen de se protéger contre les prédateurs qui essayent de profiter de leur situation. Mais il est courant que certains de ces enfants de la rue soient exploités par des personnes qui forcent les enfants à travailler comme mendiants ou vendeurs de rues et en tirent bien profits. Parfois même des familles entières sont forcées de rejoindre les rues pour mendier.

À propos de l'auteur

Par Rindra / Editor

Suivrerindra
le Déc 31, 2016

aucun commentaire

Répondre