L’éducation des jeunes en République Dominicaine

L’éducation des jeunes en République Dominicaine

Les jeunes sont l’avenir de tout pays. Au République Dominicaine, le taux de scolarisation est très inégal dans les zones urbaines et les zones rurales. Les enfants quittent l’école très tôt. Ils sont devenus de plus en plus jeunes à abandonner leurs études pour aider la famille à gagner de l’argent. Presque la totalité des enfants dominicains est inscrite dans les écoles primaires. Toutefois, ce taux présente une diminution vraiment considérable en ce qui concerne l’école secondaire. Par la difficulté d’accès aux écoles, ce taux de fréquentation est au plus bas dans les zones rurales du pays.

Le système de l’éducation dominicain s’était inspiré du modèle Primaria (huit années d’étude), Secundaria (quatre années) et université, un modèle nord-américain. Le choix des écoles dépend du mode de vie des gens, ceux qui sont plus aisés inscrivent leurs enfants dans ce qu’on appelle « colegio », des écoles privées. Certes, l’enseignement est peut-être gratuit pour les « escuela » ou école publique, l’achat d’un uniforme assez coûteux est obligatoire, ce qui représente un blocage pour les familles modestes. Tandis que des frais et des écolages mensuels sont exigés dans les écoles privées. Le niveau de formation du personnel enseignant dans le pays est rarement élevé ayant pour cause l’attribution des postes en fonction des liens de parenté qu’aux qualifications professionnelles. Presque la totalité des enseignants n’a pas reçu la moindre formation didactique. Le taux d’analphabétisme dans le pays frôle cependant les 16 %. Des écoles supérieures existent, mais leurs niveaux sont loin d’être comparables à celui des hautes écoles européennes.

À propos de l'auteur

Par webmaster / Administrator

Suivrewebmaster
le Sep 26, 2015

aucun commentaire

Répondre