La musique dominicaine

La musique occupe une place très importante dans la vie des Dominicains. Ils adorent danser, ainsi, ils ont une préférence pour les musiques rythmées, chaudes et d’ambiances.  La musique dominicaine est surtout marquée par un mélange de rythmes africains et espagnols. Le rythme le plus connu est le Merengue. Les dominicains ont même consacré une semaine de festivité pour cette musique nationale qui a lieu vers la fin du mois de Juillet tous les ans. A part le merengue, le bachata est un rythme local dominicain. A de mélodies romantiques et de poésie vient s’ajouter la sensualité et une expression des amours transis.

Autres genres musicaux

Au merengue et au bachata vient s’ajouter plus d’une dizaine de rythme musical dominicain. Il y a le Salve, un type de chant « appel-et-réponse », joué sur du « güira », « pandereta », « atabales » et d’autres instruments africains, est une musique cérémoniale dédiée aux pèlerinages et à des parties dédiées aux Saints. Vient ensuite le Son, une expression créole qui met en évidence la richesse et la diversité de la culture et de la musique dominicaine. Il y a aussi le Mangulina, une forme créole de la valse. La danse rituelle des « Palos o Atabales » pour la célébration des « luases » ou les disparus est la plus connue de tous les rythmes dominicains, le peuple entier le connait. La Bamboula qui est une danse rituelle pratiquée uniquement sur la péninsule de Samaná au cours de la fête de Saint Raphael. Des rythmes folkloriques qui font tous faire un bain de culture purement dominicain.

À propos de l'auteur

Par webmaster / Administrator

Suivrewebmaster
le Sep 26, 2015

aucun commentaire

Répondre