Les gourmandises froides dans les rues dominicaines

Les vendeurs de glace font également partie de la culture des vendeurs de rue en République dominicaine. Les gourmandises froides sont un spectacle de bienvenue pour les conducteurs qui tentent de combattre la chaleur durant les jours ensoleillés dans le pays, mais pour les hommes et les femmes qui les vendent, ces friandises sont juste un moyen de gagner sa vie. Les vendeurs de glace font partie d’une plus grande entreprise commerciale très organisée. Les vendeurs vont chez les grossistes de produits pour acheter le droit de vendre le Skim Ice. Certains fournisseurs au lieu d’utiliser le sac isotherme Skim Ice louent de grandes glacières mobiles en forme de pingouin pour se déplacer autour de la ville. Les vendeurs de glace Skim achètent des boîtes de sucettes glacées de 12 ou 24 unités. Chaque unité coûtera pour le vendeur environ 3.00 $ RD et le vendeur va faire un bénéfice autour de 1.00 $ RD sur le produit, qu’il vend pour 5,00 $ RD.

Les vendeurs de glace à base d’arachides et les bonbons de noix de coco travaillent plus dur par rapport aux autres vendeurs de rues. Les vendeurs d’arachides vendent les arachides vernissées ou de noix de coco à 5,00 $ RD chacun, mais seulement font environ 3,00 $ RD de bénéfice par bonbons qu’ils vendent. Les vendeurs d’arachides vont aux magasins de boulangerie autour de la ville pour ramasser les friandises qu’ils vont vendre en une journée. Comme pour tout vendeur de rues, il est difficile de déterminer vraiment combien ils font des profits puisqu’aucun des livres officiels n’est conservé. La plupart des fournisseurs de glace n’ont aucune idée réelle de combien ils ont vendu ou combien ils sont en moyenne parce qu’ils ne doivent pas se concentrer sur ces détails.

À propos de l'auteur

Par Rindra / Editor

Suivrerindra
le Mar 27, 2017

aucun commentaire

Répondre