Etre un dominicain ou le devenir

En plus d’être la progéniture d’un citoyen dominicain, vous pouvez acquérir la nationalité dominicaine par le mariage. Une femme étrangère qui épouse une dominicaine a le droit à la nationalité dominicaine. Cela ne fonctionne pas dans le sens inverse. Un homme étranger qui épouse une femme dominicaine n’a pas le droit automatique à la citoyenneté dominicaine.

La loi 1683 datée de 1948 et ses modifications ont établit qu’une personne n’est admissible à obtenir la nationalité dominicaine après avoir résidé dans le pays pendant au moins 6 mois après avoir obtenu domicile légal, ayant résidé dans le pays pendant au moins 2 ans, résidé en permanence dans le pays pendant au moins 6 mois et avoir formé une entreprise ou acheté un immobilier, servi dans les forces armées dominicaines, obtenu une concession spéciale du président qui peut être accordé pour avoir servi le pays avec le mérite.

Les États-Unis et la République dominicaine reconnaissent la double citoyenneté. La jurisprudence américaine établit que la citoyenneté américaine est seulement perdue si le citoyen remet expressément un refus de sa citoyenneté américaine.

Un dominicain qui est aussi un américain peut voter aux États-Unis sans crainte de perdre sa nationalité dominicaine. Les enfants nés aux États-Unis qui ont un parent dominicain ont la possibilité d’acquérir la nationalité dominicaine une fois qu’ils ont 18 ans. La personne serait alors à la fois un américain et un dominicain.

Certaines restrictions sont applicables. Par exemple, une Dominicaine avec une autre nationalité ne peut pas exercer certaines fonctions. Les Dominicains avec un passeport américain ne sont pas éligibles à être président ou vice-président. De même, le gouvernement américain ne reconnaît pas les diplomates et consuls dominicains avec une citoyenneté américaine.

À propos de l'auteur

Par Rindra / Editor

Suivrerindra
le Déc 06, 2016

aucun commentaire

Répondre